10/12/2013 – Gure- Jour 289 – Turquie 41

Je me lève tôt et vais déjeuner. Il s’agit d’un buffet et j’en profite pour m’empiffrer. Les serveurs commencent à me regarder un peu étrange. Une chance que je ne me soucis plus des opinions des gens. Il ne fait pas très beau, mais je n’ai pas le choix de partir. L’hôtel est trop cher. La route est raboteuse en début de journée, créant de grosses vibrations. C’est que la route suivant la mer est en brique. Mes mains deviennent engourdies à la longue. La pluie continue tout l’avant-midi sans être trop intense. L’après-midi est mieux. La pluie arrête, mais le vent s’y met. Il vente fort et la température chute drastiquement.

Je croise encore des plantations d’oliviers semblant ne jamais se terminer. J’arrive finalement à Akcay et décide de continuer légèrement et me rends à Gure où je me trouve un hôtel moins cher qu’hier. Je suis le seul client. Le vent s’intensifie. Les rideaux de la chambre dansent malgré que la fenêtre soit fermée. Je marche un peu en ville puis vais me cuisiner des pâtes près de la mer à l’abris du vent. De nombreux chats m’accompagnent. Je rentre à l’hôtel pour manger. Le vent sille fort. Je suis content de ne pas camper. 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s