01/05/2013 –bus vers Urumqi– Jour 66

Fidèle à ses habitudes jusqu’au bout, Yang s’est levé en retard. On a du se dépêcher à se rendre à la station d’autobus. Pas de déjeuner. Une fois rendu, il a fallu défaire nos bagages pour passer le scanner que personne ne regarde et payer le chauffeur 30 yuans chacun en dessous de la table pour embarquer nos vélos. Je dors une partie du trajet.

À notre étonnement, lorsque nous arrivons à Lanzhou, il y a un bus vers Urumqi. J’achète donc un billet immédiatement car ils nous disent que c’est maintenant. Je dois soudoyer le chauffeur d’autobus avec 100 yuans pour qu’il embarque mon vélo. On part donc diner et trouver une banque car je dois de l’argent à Yang. L’hôte de Yang vient nous rejoindre. On mange les fameuse (en Chine) Lanzhou lamien. On retourne à la station de bus car son mon billet il est inscrit 14h30 mais on découvre vite que l’autobus ne part que lorsque pleine.

Je fais mes adieux avec Yang. C’est ici que nos chemins se séparent. Ça fait un vide d’être seul. Je m’habituais à sa compagnie, ses traductions, son aide en général. Je n’aurai plus personne pour converser et devrai me débrouiller seul.

Le bus attend plus de passagers et part donc vers 18h30. 4 heures à ajouter au 28 autres qui m’attendent. Le bus est plein, mais tous à un siège. J’ai des crampes aux mollets pendant le trajet. Ça promet d’être long. C’est le plus long trajet d’autobus que je fais de ma vie. 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s